Historique de Nanaboco Cameroun

HISTORIQUE

 

 

HISTORIQUE

Nanaboco est une association à but non lucratif suisse.

Fondée en 2012 à Lausanne par Prince Patrice, chanteur compositeur d’origine camerounaise, et Françoise Bonny, conteuse,clown d’hôpital et enseignante à 30%.

En 2015, Prince Patrice décide d’organiser au Cameroun un programme de clowns dans les hôpitaux.

Françoise part 2 semaines en juillet 2015 pour des repérages, guidées par l’Ambassadeur du Cameroun pour les questions administratives.

Elle rencontre M.Secbe, chef de service de la coopération de l’Hôpital Gynéco-Obstétrique de Yaoundé, totalement enthousiaste à l’accueil de clowns d’hôpital dans cet établissement. Le Directeur Général du HGOPY LE Pr.Angwafo II est lui aussi intéressé par la proposition.

En décembre 2015, de retour à Yaoundé, Françoise et Prince Patrice rencontrent quelques comédiens locaux intéressés par l’idée. Le 26 décembre une première visite test est organisée au HGOPY, jour de la fête de Noêl de l’établissement.

Françoise dessine son nez rouge, et suivie des candidats comédiens et de Prince Patrice, elle va d’une chambre à l’autre, à la rencontre des enfants et de leurs parents, en commençant par la néonat.

L’accueil des familles est très positif, les parents saisissent avec plaisir l’occasion de s’amuser, blaguer, chanter, taper dans les mains, rire. Intrigués par cette drôle de dame blanche assez bizarre, les enfants sourient timidement, rassurés par les rires des parents.

Les comédiens sélectionnés animent en février 2016 2 journées de prévention de la santé du HGOPY ouvertes aux écoles. Ils ont créé pour l’occasion des sketchs humoristiques qui appuient les propos des professionnels de la santé sur des thèmes liés à l’hygiène pour les jeunes élèves et aux MST pour les plus grands. Le succès est confirmé pour cette approche ludique des sujets importants.

Le programme n’attend plus que l’autorisation légale d’activité  en faveur de Nanaboco de la part des ministères camerounais. Après un long parcours administratifs qui a débuté par l’inscription au Registre du Commerce Vaudois afin de produire une légalisation officielle en Suisse de l’Association, cette autorisation est finalement délivrée en juillet 2016.

Entre-temps, Alain Serge Dzotap, écrivain jeunesse domicilié à Bafoussam, 3e ville du pays, a contacté Nanaboco pour proposer ses ateliers d’écriture-poésie-lecture. Après prospection, l’Association conclut une convention de partenariat avec le CEO Maman Fanny.. Des séries de 10 ateliers sont lancées pour la plus grande satisfaction de la Directrice Maman Fanny et des enfants et adolescents de cet orphelinat de Bafoussam. A ce jour 4 séries de 10 ateliers ont été offerts.

En octobre 2016, Françoise retourne pour une mission de 2 semaines au Cameroun. La convention négociée entre le HGOPY et Nanaboco peut être signée de manière très officielle le 22 octobre, en présence de tous les chefs de service de l’hopital qui ont été consultés sur le texte de la convention. Les visites régulières peuvent commencer dès le 22 novembre 2016. Pour cette première, il est fait appel à Jean-Louis Lokossou, un artiste résidant à Douala qui est formé au clown, y compris clowns d’hôpital par un stage chez Hôpiclown Genève. Il arrive à Yaoundé avec des nez rouges pour toute la troupe. Les comédiens sont ravis de ce nouveau personnage qu’ils peuvent incarner. Françoise n’avait pas souhaité leur imposer le personnage du clown, et n’a pas eu le temps de leur donner une initiation à cette pratique. Elle se félicite que l’intention d’intervenir en clown soit venue des artistes eux-mêmes. Jean-Louis Lokossou est mandaté pour donner une initiation à l’art du clown aux artistes de Yaoundé en janvier 2017.

En parallèle, des animations -spectacles sont offertes aux enfants de 2 orphelinats de Yaoundé, du Centre National de Réhabilitation des Handicapés de Yaoundé. Comme aucune convention n’a été signée avec ces institutions, les animations n’ont pas été reconduites.

A Douala, des comédiens et un chorégraphe sont mandatés pour créer et répéter un spectacle pour la soirée de gala d’un orphelinat. De novembre 2016 à avril 2017.

Les premiers épisodes des programmes Nanaboco au Cameroun ont permis d’acquérir de l’expérience. Les succès et les déboires permettent au comité directeur et au superviseur et représentant légal au Cameroun, Sylvain Tchatchouang Nana, de toujours mieux cibler les projets, de revoir les stratégies.

Françoise a pris un congé sabbatique de 3 mois pour un séjour au Cameroun de mi-octobre 2017 à mi-janvier 2018 afin de superviser et développer les activités.

Journal du séjour au Cameroun

Le programme de clowns à l’hôpital est pour le moment le pilier des activités.

Janvier 2018

​Articles passés : 

Les comédiens Nanaboco en stage de clown, janvier 2017

Début des visites régulières de clowns au HGOPY, novembre 2016

signature de la convention entre Nanaboco et le HGOPY – octobre 2016

 

La compagnie du mélangement